Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Et moi ?...

Visiteurs

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 18:36

DSC06954.JPGApres un petit periple bien agreable, nous revoici a Nairobi. Un saut de puce pour diner, donner des nouvelles et prendre le bus de nuit direction la cote Est.

Cette semaine de Safari-Lune de Miel etait tout simplement magique. De lodges en campement de luxe, nous avons profite de toutes les attentions qu'avait le personnel a notre egard (suites, corbeilles de fruits, petites cartes de voeux...). Dans le dernier campement de luxe, nous avions une tente tout confort, avec salle de bain en dur... Chacun sa vision du baroudeur, moi, celle-ci me plait bien, au grand dam de mon epoux !
Pour resumer, nous avons passe notre huitaine a manger et photographier les animaux. Ca n'a l'air de rien, mais se reveiller aux aurores pour partir a 6h30 en safari demande une preparation intense et un pouvoir de recuperation physique rapide ! Vous l'aurez compris, etre en vacances n'est pas une sinecure !!!

Nous avons vecu le point d'orgue de notre safari avant hier. Un vol en montgolfiere au dessus de la Reserve Nationale Masai. Un grand moment. Nous avons pu observer la migration des gnous quittant la region de Seregenti au nord de la Tanzanie pour broutter l'herbe verte de la region Masai. Dire qu'il y en a des millions ne serait pas loin de la verite. Quand on connait la signification de Masai Mara "Terre Tachetee" en Swahili, on comprend l'allusion. En se baladant en 4x4, nous voyions des troupeaux ici et la. En mongolfiere, nous avons pu constater qu'a perte de vue, le territoire est couvert de petites taches noires. Nous avons survole la region au debut de la periode de migration. Il parait qu'en septembre, quand tous les gnous sont arrives a destination, on ne voit plus rien ! Plus possible d'observer les autres animaux des reserves : ils sont caches par les gnous... Quand ils repartent au sud, il parait que la reserve est completement rasee, qu'il ne reste plus un brin d'herbe. On pourrait presque y jouer au golf, si les lions n'avaient pas de si grandes machoires !

Bizarrement, les gnous se suivent a la queue leu leu. Le patriarche ouvre la marche et quand vient le moment de traverser la riviere Mara, les plus ages commencent la traversee au peril de leur vie. Les crocodiles attendant, les dents aiguisees, leur festin bi-annuel, n'ont qu'a ouvrir grand leur gueule et se regaler jusqu'a en etre repu. Les gnous suivants utilisent les marthyrs comme pont et continuent leur route de leur pas tranquille.
Pour nous remettre de nos emotions, nous avons pris un petit dejeuner au champagne, au milieu des migrateurs.

Aujourd'hui, nous nous sommes promenes a pied sur l'ile de Crescent. Nous avons eu la chance d'y etre avant la foule. C'etait geant de marcher au milieu des girafes, de s'assoir pres des zebres, de se balader sous le regard des gazelles.

De retour dans la capitale, les chemins boueux nous semblent bien loin. Les frayeurs des routes completement glissantes, le 4x4 qui patine (merci a Matthew qui s'est avere etre un chauffeur hors pair), la voiture qui penche a en donner l'impression qu'elle va se renverser, les pistes cahoteuses... Ca fait du bien de retrouver la terre ferme !

Repost 0
Published by Maryse Landau - dans Balades Kenyanes
commenter cet article
12 août 2007 7 12 /08 /août /2007 21:15
DSC02710.JPGCa y est, nous entrons dans le vif du sujet ! Cette premiere journee de safari a ete riche en emmerveillements.
Premiere surprise : nous nous attendions a faire notre periple en mini bus, comme il etait convenu avec le tour operateur. Que nenni, la directrice de l'agence nous a offert une lune de miel en 4X4 !
 
Un peu moins de 3 heures apres le depart de Nairobi, nous avons fait une halte a Nyahururu, un village qui a la chance d'etre traverse par la ligne imaginaire de l'Equateur. L'attraction touristique consiste a faire la demonstration de la fameuse loi de Coriolis dont l'application la plus visible est l'experience de l'ecoulement de l'eau. Dans l'hemisphere Nord, l'eau dessine une spirale dans le sens des aiguilles d'une montre ; inversement dans l'hemisphere Sud. Surprise : sur l'Equateur, plus de spirale, l'eau s'ecoule "tout droit" ! C'est incroyable de materialiser a ce point et aussi precisement l'Equateur.
 
Nous revoila donc maintenant dans notre bon vieux hemisphere Nord, direction la Reserve de Samburu.
Arrives dans notre lodge, nous avons decouvert une sublime chambre digne d'un voyage de noces et dont vous pouvez decouvrir un cliche. Apres une petite pause a faire les marmottes aupres de la piscine nous avons rejoint notre guide pour notre premiere sortie dans la reserve. Comme il est interdit de quitter le vehicule, c'est depuis le toit ouvrant de notre 4x4 que nous avons pu observer elephants, girafes, zebres, gazelles et Cobes a croissants.
 
Vous imaginez bien que nous avons eu le doigt lourd sur les declancheurs de nos appareils photos.
Demain reveil 6 heures... On verra qui sera le plus eveille : les animaux ou nous !
Repost 0
Published by Maryse Landau - dans Balades Kenyanes
commenter cet article
10 août 2007 5 10 /08 /août /2007 17:45

Copie-de-DSC06711.JPGDeja deuxieme jour a Nairobi. Aujourd'hui enfin, nous avons l'impression d'etre en voyage de noces. Sans grand suspens, cela est du au simple fait que nous avons booke aujourd'hui notre safari. Nous partons en safari prive pour une semaine a partir de dimanche. Nous ne vous devoilons pas le programme a l'avance, histoire de vous laisser le loisir de decouvrir au fur et a mesure notre parcours !

Nairobi se revele etre une ville tres propre, par rapport a Bamako et Dakar. Je pense que c'est un reliquat de l'influence anglaise, Eric penche pour une prise de conscience de l'importance du tourisme. Nos avis se rejoignent sur le fait que le pays est beaucoup plus riche que le peu que nous avons pu connaitre de l'Afrique Noire.

Depuis notre arrivee,nous ne sommes pas depayses par la meteo. Vous avez un temps automnal, nous avons la fraicheur et le crachin printanier ! Que dire ? Les pulls que nous avons emportes ne resteront pas plies dans nos bagages !! C'est pour que nous puissions apprecier comme il se doit la cote est Keniane ou nous serons dans un peu plus d'une semaine !

Repost 0
Published by Maryse Landau - dans Balades Kenyanes
commenter cet article

Articles Récents